Rencontrer son clown

« Bien heureux les fêlés, car ils laissent passer la lumière. »

« Les clowns sont des petits morceaux de dieux tombés du ciel. »

STAGE  CLOWN 

Rencontre avec Lee Delong

 du 21 au 27 octobre 2019

42h

La grande famille des clowns s’associe au Théâtre de Bulle

Lee Delong est actrice, metteuse en scène et professeure de théâtre et de clown.

Pour Lee Delong, le clown est le plus authentique de tous les styles de théâtre. Puisque le clown est vraiment l’acteur lui-même, il n’y a pas de masques derrière lesquels se cacher et aucun mensonge ne peut être raconté. Il n’y a dans le sac aucune astuce sur laquelle l’acteur peut compter. Il est lui-même, nu, à l’exception de sa personne éclatée, le clown.

Un stage clown pour amateurs éclairés et professionnels ou l’acteur est invité à se plonger de plus en plus profondément en lui-même pour faire surgir son clown.

Au début, le travail est réalisé en solo, puis, à mesure que certaines compétences sont acquises, des duos, des trios et plus encore deviennent possibles.

Lee Delong ne propose pas de créer le clown, mais de guider l’acteur pour le trouver… L’atelier est finalisé par une présentation publique, qui permet au Clown de mettre ses techniques en pratique, immédiatement après les avoir apprises, devant un public en direct. Cette présentation fait en faite partie du processus d’apprentissage puisque le clown n’existe que quand il est sous les yeux du public.

Le clown est la recherche de ce qui est humain. C’est la recherche de soi-même, le matériau même que l’artiste utilise en tant qu’acteur – même si dans « Clowning », il n’y a pas d’acteur. À l’opposé de la tragédie, le clown vit dans un monde humain et ne peut aller au-delà du mélodrame. Bien que de grands clowns puissent être trouvés dans Shakespeare, ce n’est pas du théâtre de clown.

Entrer en contact avec cette naïveté, cette honnêteté fondamentale, est essentiel pour tous les acteurs. Perdre la peur d’être ridicule est un grand pas à faire pour un acteur et son travail s’enrichit pour toujours. Puisque le clown n’a ni passé ni avenir, il n’existe que dans « THE MOMENT », qui est un principe de base de toutes les bonnes techniques de jeu. Chaque méthode d’action se résume à ceci, de Stanislavski à Sanford Meisner, toutes les méthodes dépendent de l’instant présent. Le clown n’existe même pas en dehors de cette infime période. La découverte du style du clown enrichira l’ensemble du travail stylistique de l’acteur, de la tragédie à l’absurde.

Le public rit du clown car, en lui, ils se reconnaissent mais ils sont supérieurs à lui et peuvent donc rire. Le nez rouge du clown, le plus petit masque du monde, permet une prise de distance. Pour l’acteur, le nez protège de tout attachement psychologique à ses propres émotions ou aux réactions du public; et pour le public, le masque permet à chaque individu de se regarder avec une dérision anodine.

« Il y a beaucoup de grands acteurs qui ne sont pas des clowns mais il n’y a pas de grands clowns qui ne sont pas de grands acteurs. » Jacques Lecoq

340 € + adhésions au Théâtre de Bulle (15 €) et à La Grande Famille des Clowns (amateur 25 € et professionnel 30 €).

Prérequis

Ce stage s’adresse de préférence à des personnes qui se sont déjà confrontées au travail du clown.

 

[inscription]